Projet Assurer l’avenir/Faire la différence

Accueil / Projet Assurer l’avenir/Faire la différence

logo-fonds union-vie mess

Comité « Faire la différence »

Grâce à l’aide financière du SACAIS, nous avons vu naître la phase 3 de notre projet : un important projet novateur de diversification du financement des organismes communautaires, intitulé « Assurer l’avenir ». Une cinquantaine d’organismes communautaires du Centre-du-Québec et de la Mauricie y participent, en partenariat  avec le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale, L’Union-Vie Compagnie mutuelle d’assurance (de Drummondville) et la Fondation communautaire du Saint-Maurice.

Dans le but de se doter d’une nouvelle source de financement stable et pérenne, une cinquantaine d’organismes communautaires de la Mauricie et du Centre-du-Québec participe au projet de démonstration «Assurer l’avenir». Ce projet est piloté par trois regroupements d’organismes communautaires des secteurs «personnes handicapées et santé mentale»,  la Fondation communautaire du Saint-Maurice et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

De manière plus spécifique, cette année nous :

  • avons tenu de nombreuses rencontres de formation avec les créateurs de fonds;
  • avons raffiné notre stratégie visant l’acquisition de polices d’assurance vie;
  • avons rencontré nos partenaires que sont le SACAIS, la Fondation communautaire du St-Maurice et la mutuelle d’assurance Union Vie;
  • avons travaillé en étroite collaboration avec nos deux consultants (François Mercier et Paul Montminy).

Projet Assurer l’avenir

Lancé en janvier 2015, le projet de démonstration « Assurer l’Avenir » a pris son envol au cours de l’exercice 2015-2016. Cet important projet de démonstration a vu le jour grâce à la vision de l’Union-Vie Compagnie mutuelle d’assurance et à la participation financière du  ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS).

Grâce à la précieuse collaboration de l’UV mutuelle d’assurance,  un tout nouveau produit d’assurance vie à prime unique  a été développé.  En  transformant un don par l’achat d’un contrat d’assurance-vie dont le bénéficiaire est l’un des  organismes communautaires,  des individus peuvent multiplier la valeur de leur don de manière substantielle.

Ce nouveau produit d’assurance vie se veut d’autant plus accessible grâce au MESS qui assume le paiement de la moitié de la prime unique. Au 31 mars dernier, c’est près de 140 000 $ de capital assurance qui reviendront éventuellement à des organismes communautaires.

Un financement stable en soutien à la mission.

Rappelons que ce projet de démonstration vise à accroître et diversifier les sources de financement d’une cinquantaine d’organismes communautaires. Pour ces organismes, il apparaît aussi important de pouvoir répondre adéquatement aux besoins de demain que d’offrir des services aujourd’hui.  Afin de répondre à cette volonté, chaque organisme capitalisera au sein de son fonds de dotation, créé à la Fondation communautaire du Saint-Maurice, les revenus provenant de l’encaissement des polices d’assurance vie. Les revenus de placement générés annuellement, et transférés aux organismes, assurera ainsi la pérennité de l’impact des dons.