communiqu-presse-1 communiqu-presse-2

 

 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE no 2

 

Pour publication immédiate

 

Supplément pour enfants handicapés nécessitant des soins exceptionnels : des critères d’admissibilité  trop sévères

 

Trois-Rivières, le 7 décembre 2016 – Les récentes données obtenues par un média nous démontrent que seulement 10% des demandes traitées  ont reçu une réponse positive. À la mi-novembre, 2700  demandes ont été déposées à Retraite Québec pour un budget de 10  millions de dollars, soit assez pour couvrir les besoins de 900 familles seulement. Les régions la Mauricie et du Centre-du-Québec comptent plus de 1400 familles avec au moins un enfant handicapé.

Les parents refusés doivent se contenter de la prestation de base pour personnes handicapées de 189$/mois.  Au Québec, plus de 40 000 enfants ont reçu cette aide en 2016, une croissance de 28% depuis 2005

Le nouveau programme d’aide financière ne répond pas aux attentes des parents d’enfants lourdement handicapés.  Les critères principalement établis par des médecins et spécialistes du MSSS et de Retraite Québec  sont beaucoup trop sévères.  À ces critères stricts, s’ajoute une  bureaucratie  excessivement lourde et une interprétation des documents très subjective.

 

Actuellement, des parents qui s’investissent de manière constante auprès de leurs enfants se voient refuser l’aide financière. Malgré que ces parents doivent, jour et nuit,  apporter des soins médicaux complexes, les laver, les   alimenter par gavage, les habiller,  enlever les sécrétions qui se logent dans les poumons,  changer les couches…ces parents ne répondent pas aux critères demandés.

 

-30-

 

Steve Leblanc

Regroupement d’organismes de personnes handicapées – région Mauricie

819 372 1036

 

Karine Guillemette

Regroupement des organismes de personnes handicapées – région Centre-du-Québec

819  818 1374

 

 

.