communique-presse-3 communiqu-presse-1communique-presse-4

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Les parents de jeunes adultes présentant une déficience intellectuelle ou un trouble envahissant du développement  fatigués d’attendre la mise en place de deux projets d’hébergement en région et demandent au CIUSSS d’en faire une priorité.

Trois-Rivières le 31 mars 2015 – L’ensemble des  parents souhaitent au premier chef que leur enfant puisse mener sa vie le plus normalement possible.  Ce n’est pas différent pour les parents qui ont un enfant, un adolescent ou un adulte qui vit avec une déficience intellectuelle (DI) ou un trouble envahissant du développement (TED). Pour ces derniers, pouvoir proposer à leurs jeunes adultes un milieu de vie le plus naturel possible constitue un réel outil d’intégration et de participation sociale.  Avoir «son propre chez soi» est davantage qu’un «abri», cela fait partie du processus normal de la vie et d’une quête d’autonomie.

À Trois-Rivières et à Shawinigan, c’est plus de soixante  parents intéressés qui ont assisté, en janvier 2014, à la présentation de deux projets novateurs d’hébergement destinés à des adultes présentant une DI ou un TED. Ces projets sont travaillés depuis la fin des années 2000.

Au cours des dernières années, les démarches se sont multipliées auprès des intervenants du réseau de la santé et des services sociaux et de la députation régionale.   Tous, sans exception, s’entendent pour dire que ces projets doivent voir le jour à Trois-Rivières et Shawinigan.  Ces ressources d’hébergement viennent pallier un vide dans le parc d’hébergement destiné aux personnes présentant une limitation fonctionnelle, mais aucun établissement rencontré ne pouvait, en fonction de sa mission, assumer le financement récurrent du personnel attitré au bon fonctionnement de la vie en communauté.  Grâce aux démarches effectuées par l’APEH et l’ADI, les autres facettes du financement nécessaire à l’érection et à l’aménagement des bâtisses  sont trouvées.

Fatigués de se faire promener d’un établissement à l’autre (CSSS-CRDI-Agence), l’Association des parents d’enfants handicapés (APEH) Inc.,  l’Association pour la déficience intellectuelle du Centre-Mauricie (ADI), le Regroupement des organismes de personnes handicapées de la Mauricie et de nombreux parents  désirent rappeler à monsieur Martin Beaumont, nouveau Président- directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie et du Centre-du-Québec que la mise en place de la nouvelle structure unifiée qu’est le CIUSSS fait en sorte qu’elle est dorénavant la seule responsable du maintien et de l’amélioration de la santé et du bien-être de la population.

Ainsi, les parents et les deux organismes promoteurs espèrent vivement que cette nouvelle et seule porte d’entrée favorisera l’émergence rapide d’une solution et que ces projets d’hébergement tant attendus verront le jour d’ici quelques mois tout au plus..

-30-

 

Steve Leblanc
Regroupement d’organismes de personnes handicapées – région Mauricie
819 372 1036